Comment préserver la santé mentale de votre enfant ?

par | Déc 4, 2022 | Enfants | 0 commentaires

Les adolescents et les enfants ont beaucoup à penser de nos jours. Ils subissent plus que jamais la pression d’avoir de bonnes notes, d’être beaux et d’être les enfants les plus populaires. La pression exercée pour être tout cela et plus encore accable de nombreux enfants et peut affecter leur bien-être mental.

De nombreux adolescents souffrent de troubles anxieux généralisés, de phobies sociales et de dépression. Ils ne s’intéressent pas aux choses qu’ils sont censés apprécier à ce stade de leur vie. Ils peuvent avoir l’impression de ne pas être à la hauteur. Les adultes ne sont pas à l’abri des mêmes pressions de la société. Il peut être difficile pour un parent qui ressent les mêmes pressions de guider ses enfants pour qu’ils puissent faire face à ce stress. Cela peut contribuer à l’anxiété des parents.

Selon l’adage, il n’existe pas de manuel d’éducation des enfants, mais il existe quelques moyens de préserver la santé mentale de votre enfant. Prenez quelques mesures intelligentes et vous pourrez non seulement préserver leur santé mentale mais aussi leur santé physique. Vous pourriez également créer une version plus adulte de vous-même.

1. Prenez les médias sociaux par les cornes

Source : protectyoungeyes.com

Vous êtes peut-être capable de naviguer sur les médias sociaux sans vous préoccuper de ce qui y est publié. Pour les enfants, les médias sociaux peuvent être l’endroit où la joie de vivre prend fin. La pression des médias sociaux, les brimades et les contenus embarrassants peuvent être trop forts pour les enfants.

L’idée d’empêcher votre enfant, en particulier les adolescents, d’utiliser les médias sociaux est presque impossible. Vous ne pouvez pas surveiller votre enfant en permanence pour l’empêcher d’utiliser des plateformes et des applications dangereuses. La meilleure solution consiste à éduquer les enfants et à limiter le temps qu’ils passent sur les médias sociaux sans pour autant les priver complètement de cette expérience.

La majorité des enfants utilisent les médias sociaux via leur téléphone, mais des entreprises telles que Gabb Wireless peuvent vous aider à contourner ce problème. Selon le site bestcompany.com, les téléphones qu’ils utilisent ont les caractéristiques des smartphones, mais ne disposent pas de connexion à Internet. Vous pouvez ainsi superviser l’utilisation des médias sociaux par votre enfant à l’aide de votre ordinateur ou de votre téléphone personnel.

Apprenez à connaître les dangers potentiels des médias sociaux en discutant de ces questions de manière franche. N’oubliez pas que leur façon de voir les choses est différente de la vôtre. Au lieu de leur donner des instructions sur la façon de percevoir les choses, demandez-leur de décrire comment ils les perçoivent et ce qu’ils en pensent.

Lire aussi :   Comment faire découvrir aux enfants leurs énergies

Les médias sociaux sont un excellent moyen pour les enfants de rester en contact avec leur famille et leurs amis. Ils peuvent également leur fournir une plateforme pour exprimer leur créativité, comme la musique et les vidéos. Aidez-les à en faire un usage responsable et encouragez les discussions pour les préserver du côté obscur des médias sociaux.

2. Participez à la vie de votre enfant de manière saine

Source : freepik.com

Les parents hélicoptères ont définitivement une réputation impopulaire. Comme dans toute chose, il existe des extrêmes dans l’éducation des enfants qui peuvent être négatifs. Cependant, une quantité appropriée de contrôle excessif est supérieure à une absence totale de contrôle.

Les parents doivent être au courant des activités de leurs enfants. Leur poser des questions sur leur journée, discuter avec leurs amis et encourager les discussions sont autant de bonnes actions à entreprendre. Ce type de relation peut permettre aux parents d’établir une relation de confiance et d’ouverture.

Vous devez faire connaissance avec votre enfant. Vous pouvez le faire en étant actif dans leur vie. En effet, c’est le seul moyen de reconnaître quand quelque chose ne va pas et de réagir rapidement. Selon le site tltraining.co.uk, il est conseillé aux parents de suivre le cours de premiers secours en santé mentale afin de pouvoir offrir une aide immédiate à leur enfant lorsqu’ils observent le moindre signe. Si vous devez être actif dans le processus, vous devez également permettre à votre enfant de jouir de la liberté d’être lui-même.

Un contrôle excessif Cependant, un contrôle excessif peut rendre les enfants incapables de gérer l’échec. Or, c’est par l’échec que nous apprenons. Des recherches ont montré qu’une implication excessive dans la vie des enfants peut provoquer la dépression et l’anxiété. Il est ironique de constater que ce sont des problèmes de santé mentale dont vous essayez de protéger les enfants.

Lorsque les enfants atteignent l’adolescence et deviennent des adolescents, ils doivent exercer davantage leur liberté. Ils doivent apprendre à faire des choix éclairés, sans l’aide de leurs parents. Lorsqu’ils éprouvent des difficultés, ils doivent savoir que vous êtes là pour les aider.

Trouver le bon équilibre entre sous-parentalité et sur-parentalité peut être difficile et n’est pas identique pour tous les enfants. L’établissement d’un lien de respect mutuel peut contribuer à protéger le bien-être mental de votre enfant. Il bénéficiera de l’assurance que vous serez là au niveau d’attention approprié.

3. Aidez votre enfant à se fixer des objectifs réalisables

Source : babyology.com.au

Lorsque vos enfants étaient petits, vous leur fixiez des objectifs. Vous souvenez-vous du moment où votre enfant a commencé à marcher ? Vous avez commencé à mettre plus d’espace entre vous et votre enfant pour l’encourager à marcher plus loin. Ils tombaient, puis se relevaient, et continuaient jusqu’à ce qu’ils atteignent la longueur qu’ils voulaient.

Lire aussi :   4 façons d'amuser vos enfants un jour de pluie

À mesure que vos enfants grandissent, vous devez les aider à se fixer des objectifs, et encourager leur ambition dans une fourchette réaliste. Il y a un équilibre entre fixer des objectifs élevés et les rendre gérables. Le trouver peut contribuer à protéger la santé mentale des personnes.

La société de ressources éducatives Edmentum suggère d’appliquer les cinq W afin d’aider votre enfant à établir des objectifs Qu’est-ce qu’il souhaite accomplir ; comment compte-t-il le faire ? Quand et à partir de quel endroit l’accompliront-ils ? Qui va l’aider et quel est le but de l’objectif ?

Lorsque les enfants atteignent leurs objectifs, ils se sentent plus à l’aise dans les situations scolaires, sociales et autres. Ils ont moins peur d’échouer parce qu’ils savent que c’est normal d’échouer. Ils peuvent éviter le sentiment constant de dépression parce qu’ils peuvent regarder vers l’avenir.

Votre travail consiste à les encourager à repousser leurs propres limites, mais sans être vous-même insistant. Laissez-les déterminer leurs propres objectifs, puis suivez et évaluez leurs progrès. Vous serez là pour aider ceux qui ne sont pas à la hauteur. Lorsqu’ils apprendront à marcher, ils apprendront à persévérer.

4. Soyez un parent, un conseiller, un mentor et un ami

Source : ting.com

Lorsque vous étiez enfant, vous ne pouviez rien faire de mal pour eux. Ils dépendaient de vous pour tout. Au fur et à mesure que les enfants grandissent, leur relation avec leur unité parentale se modifie. Au lieu d’avoir raison sur tout, vous avez de plus en plus souvent “tort” sur tout.

Ils ne sont pas heureux lorsqu’on leur dit ce qu’ils doivent faire et essaient de prendre toutes les décisions de manière indépendante. Vous devez trouver le moyen d’être un mentor, un conseiller et un ami tout en étant un parent. Ce n’est certainement pas une tâche simple. Mais pour le bien-être mental de votre enfant, c’est un défi que vous devez relever.

Pour établir une relation dans laquelle votre enfant se sent à l’aise pour demander de l’aide et des conseils, il est essentiel de rester attentif. C’est ainsi que vous pourrez déterminer quel est le chapeau approprié à porter dans une situation donnée.

En fin de compte, vous voudrez créer un enfant heureux, confiant et curieux, qui soit bien adapté, heureux et en bonne santé. S’assurer que sa santé mentale est protégée sans limiter son développement pourrait être la tâche parentale la plus difficile. C’est assurément une cause qui vaut la peine d’être défendue, pour votre enfant comme pour vous.

Les jouets les plus populaires sont d’excellents compagnons pour les enfants. Vous pouvez les trouver en vente dans les annonces hebdomadaires.

Articles en relation :