Les 5 meilleures techniques parentales positives

par | Oct 23, 2022 | Éducation | 0 commentaires

Être un parent positif n’apporte pas seulement de meilleurs résultats pour votre enfant, mais aussi des avantages pour les relations avec les autres adultes importants dans le monde de l’enfant et aussi pour vous en tant que parent. Au fur et à mesure que les enfants et les nourrissons grandissent, ils connaissent des étapes de croissance et de connexion avec leurs parents qui leur sont propres.

Voici quelques stratégies de parentage positif pour vous guider. Les parents positifs peuvent reconnaître ces phases et réagir en conséquence, en enseignant à l’enfant que ses intérêts particuliers sont importants et qu’une relation d’amour est sûre et stable quelles que soient les circonstances.

La parentalité positive qui inclut un partenaire consiste également à entretenir une correspondance claire et ouverte et à enseigner à vos enfants, par le biais de vos activités spécifiques, comment trouver des solutions positives aux conflits. Bien sûr, chaque parent a une bataille à mener avec l’autre, et dans certains cas, c’est devant les enfants. Mais ce qui est important pour les enfants, c’est d’observer la détermination et de voir comment deux adultes qui s’aiment peuvent surmonter leurs différences et raviver le même lien stable, sain et résolu, indépendamment des sentiments négatifs.

En tant que parent, savoir qu’il y a de bons et de mauvais moments et faire face à soi-même peut être un défi. Si vous êtes stressé ou en colère, vos enfants risquent d’en prendre conscience et d’en faire autant. Si vous êtes plus détendu et heureux, vos enfants sont également influencés par ces présomptions, et toute la famille est plus aimable. Nous ressentons tous ces émotions négatives de temps à autre. En étant conscients de la façon dont nous gérons ces sentiments, nos enfants apprennent à se comporter à l’avenir. Voici quelques stratégies parentales positives dont il faut tenir compte.

Prenez soin de votre enfant

  • Quel que soit l’âge de l’enfant, il a besoin de toute votre attention.
  • Lorsque les enfants sont jeunes, cela signifie qu’il faut se rapprocher de leur apparence, faire des bruits et mimer leurs actions uniques.
  • Pour les enfants d’âge préscolaire et les petits enfants, cela signifie être ensemble sur le sol, jouer avec eux à leur niveau, lire des livres, faire de la vitesse en voiture, habiller des poupées et répéter le processus encore et encore.
  • Lorsque votre enfant commence à aller à l’école, être disponible pour lui, c’est raconter des histoires sur votre journée comme sur ce qui s’est passé à l’école. Poser des questions ouvertes avec un penchant pour l’humour pourrait leur permettre d’attirer l’attention sur des histoires fascinantes.
  • Pour les jeunes, certains parents ont tendance à prendre du recul et à laisser plus d’espace. Cependant, les jeunes doivent réaliser que vous êtes là chéri et solide. Posez des questions et tenez compte de leur désir de sécurité. Soyez prêt à faire face à l’inimaginable La plupart des histoires intrigantes se déroulent dans les plus petits moments, en voiture ou en fin de soirée.
  • Plus important encore, vous devez consacrer du temps à votre enfant : emmenez-le loin de la folie et jouez.

Gardez un lien positif avec votre partenaire

  • Prêtez vraiment attention à ce que disent les gens
  • Tenez compte des besoins des autres.
  • Améliorez votre relation avec votre partenaire
  • Trouvez le meilleur
  • Informez-vous sur les choses qui se sont bien passées.

Aidez vos enfants à créer une intuition passionnée

  • Acceptez tous les sentiments et aidez votre enfant à les identifier, qu’ils soient positifs ou négatifs.
  • Appréciez les moments heureux pour votre enfant en lui permettant de profiter pleinement de la joie de l’amour, de l’énergie de la fierté, de l’excitation stupéfiante, etc.
  • Reconnaissez que votre enfant peut rencontrer des difficultés au cours de sa vie. Ce sont les conditions qui construisent la flexibilité. Au lieu d’essayer d’enlever le malheur d’un enfant déprimé, laissez-le partager sa déception avec lui et acceptez ses sentiments.
  • Par exemple, vous pouvez dire : “Je sais que tu es troublé. C’est extrêmement stressant d’avoir une date de jeu complètement prévue et de découvrir ensuite que ton partenaire est épuisé et ne pourra pas venir.”
  • Assurez-vous que votre enfant dispose d’un espace sûr et sécurisant dans lequel il peut partager et exprimer toutes ses émotions.
Lire aussi :   7 choses à considérer avant de devenir une mère célibataire

Restez calme et frais Techniques parentales positives

  • Il y aura des cas où vous ne serez pas en mesure d’accomplir les choses comme vous le souhaiteriez. Ne soyez pas une victime. Apprenez et continuez à aller de l’avant. Tout le monde a des mauvais jours.
  • Soyez logique dans votre réflexion
  • Débarrassez-vous des exemples négatifs de votre raisonnement.

Trouvez des méthodes idéalistes pour clarifier la situation

  • Si un enfant est désobéissant, il peut avoir une mauvaise journée, être épuisé ou peut-être déçu avant l’événement. La désobéissance est de courte durée et ne constitue pas un trait de caractère permanent.
  • Lorsque des événements négatifs se produisent, résistez à l’envie de les additionner dans une coupe transversale du temps. Un enfant qui emprunte une voie à la maison ne sera peut-être pas capable de suivre la même voie à l’école ou dans le groupe sportif.
  • Au moment où des choses étonnantes se produisent, soyez-en reconnaissant et prenez plaisir à l’instant présent. Veillez à partager avec votre enfant chaque fois que vous l’observez faire ou dire des choses positives.
  • Trouvez les actions de votre enfant qui sont justes. Par exemple, vous pouvez dire : “Je t’ai vu aider cette petite fille à se relever après qu’elle soit tombée sur la scie circulaire. C’était un geste vraiment attentionné”.

Articles en relation :